Palais Montcalm

Palais Montcalm

Maison de la musique

Nouvelles

Nouvelle programmation – automne 2014

Concert

Au terme de chaque lancement de programmation, et comme celle de cet automne lancée le 8 mai dernier, je fais un bilan. Car notre programmation n’est pas le tour du monde en 80 jours mais plutôt en de nombreux concerts.

 

Alors, musicalement par quel pays ai-je commencé et au final, avec lequel ai-je terminé ? Je parle ainsi car j’ai toujours perçu la programmation du Palais Montcalm comme étant des voyages à peu de frais. Et pour la programmation de l’automne prochain, j’ai commencé par le Brésil avec Stacey Kent qui viendra nous présenter son nouvel opus The Changing Lights tiré du répertoire brésilien. Je me suis retrouvé au Pakistan et en Indes avec les frères Rizwan et Muazzam Ali Khan et Kiran Ahluwalia. Cette dernière n’étant pas une inconnue à Québec, je vais donc vous présenter les frères Ali Khan. Ce qu’il faut retenir c’est qu’il s’agit des neveux du plus grand chanteur Qawwali que le monde ait connu, nommé père de la nation pakistanaise. Je parle ici de Nusrat et oui, le magnifique et grandiose Nusrat Fateh Ali Khan ! D’ailleurs, le grand-père de Rizwan et Muazzam a enseigné à Nusrat le chant Qawwali. Belle éducation et belle référence, à la différence que les neveux de Nusrat modernisent ce style qui se définit comme de la musique et de la poésie dévotionnelle soufi. Ne manquez pas ce voyage oriental, ce concert sera électrisant !

 

Suivra le lendemain, soit le 3 octobre, un projet de création intitulé Soleil d’Espagne—Chansons de Lorca avec nul autre que l’unique Richard Desjardins à la narration, qui sera entouré du prodigieux violoniste Alexandre Da Costa et du fondateur de l’ensemble Forestare, le guitariste Alexandre Éthier. Ce sera un voyage en Espagne pays natal de Federico Garcia Lorca, ce poète-dramaturge-musicien et peintre dont l’œuvre considérable fut interdite en Espagne de 1936 jusqu’au décès du Général Franco en 1975. À découvrir !

 

Du côté nord-américain, il ne faut pas manquer Gregory Porter, ce fabuleux chanteur, lauréat cette année d’un Grammy en jazz vocal. Son concert de février dernier a été reporté car son avion n’a pas pu décoller de Grand Rapids au Michigan en raison d’une énième tempête de neige. Partie remise au 19 juin prochain.

 

Le 16 octobre, nous accueillerons une artiste de Toronto, Sarah Slean, avec sa pop fantaisiste, profonde et irrésistible suivi le 8 novembre par la québécoise et citoyenne planétaire, Florence K qui viendra lancer son plus récent disque I’m Leaving You, co-écrit et coréalisé par une icône de la culture populaire, Larry Klein. Si ce nom ne vous dit rien, pensez au producteur de Joni Mitchell, Tracy Chapman, Madeleine Peyroux et Melody Gardot pour n’en nommer que quelques-unes. Larry Klein semble avoir un faible pour ces dames au talent fertile !

 

Je parlais du Brésil tout à l’heure. Et bien, notre programmation fera escale non seulement au Brésil mais pas très loin, en Argentine et en Uruguay avec l’ensemble Glamour Tango. Ce projet a toutefois une particularité : il est composé exclusivement de femmes et rend hommage à ces femmes qui ont participé à l’histoire et à l’évolution du tango. Ce sera, en danse et en musique, l’histoire cachée du tango où les femmes en sont le fil conducteur.

 

Le 13 novembre, nous ferons un petit crochet vers Copenhague et Berlin. Avec Agnes Obel. Comment me direz-vous, n’a-t-elle pas joué au Palais Montcalm durant l’interminable hiver dernier ? Bien sûr, mais cette jeune artiste déborde tellement de talent que je n’ai pas pu m’empêcher de la réinviter. Surtout ne manquez pas ce concert !

 

Maintenant, mon dada, mon coup de cœur ou mon coup de poing, appelez-le comme vous voulez : DakhaBrakha, un groupe de l’Ukraine, pays dont le contexte socio-politique est actuellement instable. Cet ensemble de multi-instrumentistes composé de 3 femmes aux chapeaux cosaques et un homme (sans chapeau !), est issu de l’underground artistique de Kiev. Ce groupe fondé en 2004 se qualifie de chaos ethnique pour leur relecture du patrimoine musical traditionnel ukrainien. Pensez punk/folk aux intonations polyphoniques. Alors venez en grand nombre partager avec cet ensemble un moment harmonieux. Car qui sait où en sera ce pays en novembre prochain.