Palais Montcalm

Palais Montcalm

Maison de la musique

Nouvelles

Sierra Maestra

Concert

Le meilleur remède anti-blues d’un hiver qui s’éternise et pour qui un voyage vers le sud n’est pas possible, et bien ce remède tout simple se nomme Sierra Maestra. Non pas la chaîne montagneuse qui traverse l’île de Cuba mais bien le groupe de musiciens chevronnés qui ont le « son » dans la peau. Qu’est-ce que le « son » me direz-vous? C’est le style musical qui est la base de la salsa — cette danse qui réjouit tout le monde qui la pratique. Et Sierra Maestra en sont les experts. Sierra Maestra est formé au milieu des années 70 par Juan de Marcos Gonzalez Cardenas, maintenant l’illustre leader du groupe les Afro-Cuban All-Stars. Leur but à cette époque (car ils étaient tous étudiants en musique traditionnelle cubaine) était de faire revivre le « son » qui fut très populaire durant les années 20 et 30. Ils sont rapidement devenus et demeurent à ce jour l’ensemble le plus populaire des îles des Caraïbes espagnoles.

À les voir et entendre, on ne peut qu’être transporté dans un club de La Havane. Cela me rappelle un de leur concert au Musée des civilisations de Gatineau. Ils jouaient dans le grand hall des indiens Haïdas de la côte ouest canadienne. Trônaient autour d’eux, de gigantesques totems chapeautés par des têtes de corbeaux et de saumons volants. Il s’en dégageait une ambiance particulière et malgré tout, le groupe était en phase avec l’évènement puisque les mille personnes qui assistaient à ce concert se sont rapidement mises à danser. De plus, à un moment durant cette soirée, on avait l’impression que les totems nous souriaient. Rêve ou réalité, qu’importe! Ce fut une soirée d’exception! Je ne promets pas de totems sur scène au Palais Montcalm le 28 février prochain mais je peux vous garantir un voyage musical chaleureux qui vous transportera.


Les commentaires sont fermés.