Palais Montcalm

Palais Montcalm

Maison de la musique

24 janvier 2019

La douce folie de Haydn et Mozart avec l’Orchestre symphonique de Québec

Communiqué de presse

Communiqué

 

Régis Mengus

Québec, le 24 janvier 2019 – Avec humour et légèreté, l’Orchestre symphonique de Québec et le Palais Montcalm – Maison de la musique convient le public à un concert où la voix sera à l’honneur le mercredi 6 février à 19 h 30.

Le baryton Régis Mengus incarnera entre autres « Le maître de chapelle » du compositeur Domenico Cimarosa sous la direction du chef Fabien Gabel. Dans cette oeuvre qui se présente tel un petit opéra de poche, la mise en espace de Jacques Leblanc ajoutera notamment quelques éléments de costumes et des interactions avec les musiciens qui ne manqueront pas de faire sourire. La répétition d’orchestre de Nino Rota, tiré du film Prova d’orchestra de Fellini, dépeindra quant à elle une musique extrêmement savoureuse, pleine de trouvailles orchestrales et de sonorités inusitées. En plus de 115 ans d’existence, l’Orchestre interprétera ces deux oeuvres pour la première fois!

La voix sublime du baryton sera également mise en valeur dans Don Quichotte à Dulcinée de Ravel ainsi que dans un magnifique air de Mozart. La Symphonie no 94 « La surprise » de Haydn complétera le programme. Un concert de mélodies savoureuses, de voix sublime et de grandes premières!

Qui est donc ce maître de chapelle?

À mi-chemin entre la cantate pour soliste et l’opéra, l’oeuvre présente un maître de musique qui se mesure à un orchestre qui ne lui obéit pas. Il rabroue les musiciens et leur chante la mélodie que chacun doit exécuter. C’est l’occasion d’échanges amusants de couleurs sonores diverses et de procédés comiques. Cimarosa est un compositeur italien (1749-1801) méconnu, dont le catalogue comprend de nombreux opéras, ainsi que des oeuvres chorales et instrumentales.

Régis Mengus, baryton

Après un Premier Prix remporté à l’unanimité au Conservatoire de Metz, il multiplie les apparitions dans des productions telles que Carmen avec Jean-Claude Casadesus à Lille et à Caen et Véronique de Messager à Saint-Étienne. L’étendue de sa tessiture et la couleur à la fois sombre et cuivrée de son timbre lui permettent d’accéder à des rôles réputés difficiles, comme celui de Danilo dans Le veuve joyeuse, qu’il a chanté à Reims et à Nice.

Ce concert est une collaboration du Palais Montcalm – Maison de la musique et de l’Orchestre symphonique de Québec.

Billets disponibles à la billetterie du Palais Montcalm – 418 641-6040

 

LA DOUCE FOLIE DE HAYDN ET MOZART

LE MERCREDI 6 FÉVRIER 2019, À 19 H 30
Salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm

Prélude au concert à 18 h 30
Billets : 54 $ à 67 $

Détails au palaismontcalm.ca

Version PDF

 

– 30 –

 

Sources :

Eugénie Lacroix
Coordonnatrice communications et relations publiques
Orchestre symphonique de Québec
418 643-8486, poste 108
elacroix@osq.org

Claudie Lapointe
Directrice des communications et du marketing
Palais Montcalm – Maison de la musique
418 641-6220, poste 2607 
claudie.lapointe@palaismontcalm.ca