Palais Montcalm

Palais Montcalm

La musique à son meilleur

Programmation

Pierre Lapointe: amours, délices et orgues

samedi, 10 juin 2017
20h00

Salle Raoul-Jobin

  • Pierre Lapointe: amours, délices et orgues
  • Pierre Lapointe: amours, délices et orgues

Vidéos

Description

Toujours là où on ne l'attend pas, Pierre Lapointe s'attaque à une création avant-gardiste alliant chanson, monologue, design et danse, brouillant les frontières des genres autour d'un répertoire de nouvelles chansons, de reprises ainsi que certains de ses succès. Un moment scénique ludique où il invitera le public à réfléchir avec lui autour de questions artistiques, sentimentales et sociales.

Pour l'occasion, l'artiste a rassemblé une équipe de créateurs d'exception : Jean-Willy Kunz à l'orgue, Sophie Cadieux à la mise en scène, l'auteur Étienne Lepage, le chorégraphe Frédérick Gravel, et l'éclairagiste Alexandre Péloquin. Le travail scénographique est assuré par la grande designer industriel matali crasset qui propose une conception évolutive et adaptable jouant sur la modularité, l'appropriation et la flexibilité. D'ailleurs, une partie du travail a déjà été amorcée à l'Université du Québec à Montréal dans le cadre des ateliers d'été de Design international. Seize étudiants ont travaillé avec matali crasset et Pierre Lapointe pendant une semaine le mois de mai dernier.

«Les chansons sont le moteur» de sa création annoncée l’été dernier, mais Lapointe veut croiser différentes disciplines artistiques en s'entourant de gens renommés dans leur domaine dont Sophie Cadieux, à la mise en scène, et l'organiste en résidence de l'Orchestre symphonique de Montréal Jean-Willy Kunz.

Le travail scénographique est assuré par la célèbre designer industrielle française matali crasset, ancienne collaboratrice de Philippe Starck.

«L'orgue» sera une figure musicale centrale du spectacle. Pierre Lapointe a aussi annoncé une forte dose d'humour qui fait réfléchir.

Depuis novembre dernier, Lapointe a écrit beaucoup de nouvelles chansons. Il en interprétera en juin 2017 au Palais Montcalm, mais il promet aussi des reprises, notamment de Kurt Weill.

«Un beau saut dans le vide», résume Pierre Lapointe. (La Presse, 17  juin 2016)

Plan de salle

Voir le plan