En 2022, le Palais Montcalm célèbre ses 90 ans. 90 ans de musique, d’expositions, d’activités culturelles et sportives; un véritable monument au cœur de la Ville. Lieu incontournable, et ce, dès son inauguration en 1932, le Palais n’a pas été qu’une salle de spectacles. À l’origine, il abritait une piscine, un logement, une bibliothèque, un cinéma, une galerie d’art, un théâtre et même les studios d’enregistrement de Radio-Canada.

Découvrez l’histoire riche du Palais Montcalm et joignez-vous à nous afin de souligner cet anniversaire exceptionnel.

Au début des années 30, l’économie est en pleine crise. Pour aider les citoyens aux prises avec un fort taux de chômage, la Ville choisit d’acquérir la halle du marché Montcalm, un édifice datant de 1877. Le but : en faire un lieu culturel et sportif pour les citoyens de Québec.

Le bâtiment est redessiné et remis au goût du jour par les architectes Ludger Robitaille, Gabriel Desmeules et J. Léon Pinsonnault. Le coût total des travaux : 172 000 $.

Le soir de l’inauguration, le 21 octobre 1932, le Palais Montcalm héberge alors une salle de 1400 sièges, une bibliothèque et une piscine. La Société symphonique de Québec offre un concert et le maire Henri-Edgar Lavigueur prononce un discours. Lors du concert, la prestation du ténor Raoul Jobin, vedette québécoise montante en Europe, est fort remarquée.

Dès son ouverture, le Palais Montcalm mise beaucoup sur les concerts classiques, en favorisant les associations musicales de Québec qui profitent alors de tarifs réduits sur les locations. Parmi les orchestres et musiciens qui s’y produiront le plus au cours de ces années figurent la Société symphonique de Québec et le Cercle philharmonique d’Edwin Bélanger, deux orchestres qui fusionneront par la suite pour former l’Orchestre symphonique de Québec (OSQ).

Dans les années 30, l’opéra et l’opérette gagnent en popularité auprès de la population et les grandes œuvres comme Carmen et Faust connaîtront beaucoup de succès au Palais.

En 1940, la bibliothèque de l’Institut canadien quitte le Palais Montcalm. La Deuxième Guerre mondiale fait rage et les lieux sont réquisitionnés par l’armée canadienne. En 1944, la Société Radio-Canada y aménage ses studios pour les 30 années suivantes.

Dans les années 60, la chanson française et québécoise a la cote au Palais Montcalm. Du côté des vedettes internationales, citons notamment la présence de Maurice Chevalier, Édith Piaf, Charles Trenet, Charles Aznavour et Barbara. Les Québécois Jean-Pierre Ferland, Claude Gauthier, Pauline Julien, Félix Leclerc, Claude Léveillée et Gilles Vigneault font, eux aussi, courir les foules. 

Le spectacle rock l’Osstidcho clôt la décennie, donnant un aperçu de la place plus importante que prendra la musique rock au cours des années 70, avec des groupes tels qu’Offenbach, Gentle Giant, Chilliwack et Maneige.

Dans les années 60 et 70, les vedettes ne sont pas que sur scène, mais aussi dans la salle. Les soirs de spectacle, la célèbre spectatrice Henriette Belley attire les regards par ses costumes uniques et extravagants. (Pour plus d’infos sur ce personnage coloré, cliquez ici)

Les années 80 font place à l’humour. La majorité des spectacles de la décennie font dans la comédie. Les humoristes Michel Barrette, Michel Courtemanche, Ding et Dong, Sol et André-Philippe Gagnon sont quelques-uns de ceux qui déclencheront les rires dans la salle. De tous les spectacles comiques, c’est le classique Broue qui bat tous les records, tenant l’affiche pendant dix ans dans une salle remplie à pleine capacité.

En 1986, la piscine du Palais ferme ses portes.

Cette piscine a vu évoluer des nageurs tels que Martin Bédard, fondateur de la Traversée internationale du lac Saint-Jean et Jacques Amyot, premier Canadien à traverser la Manche à la nage en 1956. 

Dans les années 90, le Palais Montcalm fait l’objet de travaux de réfection d’envergure. La salle de spectacle est modernisée et rebaptisée Salle Raoul-Jobin en l’honneur du ténor québécois.

En 2002, la Ville et le gouvernement du Québec annoncent le projet de redéfinir la mission du Palais Montcalm. Le concept retenu est celui de Maison de la musique qui se veut plus qu’une simple salle de concert, mais un lieu accessible et convivial tourné vers la découverte musicale. Les Violons du Roy, sous la direction de Bernard Labadie, y établissent leur résidence.

À l’hiver 2007, après trois années de travaux, le Palais Montcalm – Maison de la musique est enfin inauguré.

Depuis le 11 septembre 2013, le grand orgue de concert constitue une source de fierté pour le Palais Montcalm et la Ville de Québec. Grâce à son acoustique exceptionnelle, la salle Raoul-Jobin devient une salle de concert reconnue mondialement. 

En plus de la salle Raoul-Jobin, la salle D’Youville offre des spectacles plus intimes. Multifonctionnelle et entièrement modulable, elle se prête à merveille à diverses productions musicales et artistiques, en plus de servir de salle de répétition et de lieu de réception.

En décembre 2021, un nouveau lieu de diffusion ouvre ses portes au Palais, baptisé en l’honneur de Mme Henriette Belley. Cette troisième salle, dédiée à des artistes émergents offre une programmation riche en qualité et en découvertes.

90 ans en photos

À l’occasion du 75e anniversaire du Palais Montcalm, la Société du Palais Montcalm en collaboration avec la Commission de la Capitale-Nationale du Québec a publié, en 2007, un livre intitulé Le Palais Montcalm : 75 ans d’émotions.

Beaucoup de photos, des souvenirs, des anecdotes, des faits historiques, un document à se procurer pour tous ceux et celles qui s’intéressent à l’histoire de la ville de Québec.

Marie DUFOUR
Le Palais Montcalm : 75 ans d’émotions

Publications du Québec, 2007
ISBN 978-2-551-23605-3

En vente à la billetterie du Palais Montcalm au coût de 12 $

Ils se souviennent

Nous avons demandé à des artistes de nous raconter leurs anecdotes afin de souligner l’anniversaire du Palais Montcalm. Ils ont été nombreux à répondre à l’appel. Écoutez leurs témoignages ci-dessous : 

Vous avez des anecdotes à nous raconter ? 

Le Palais Montcalm, qui célèbre cette année ses 90 ans, est à la recherche d’histoires et d’anecdotes le concernant.

Vous, ou des membres de votre famille, avez travaillé au Palais Montcalm ? Vous fréquentez l’établissement depuis de nombreuses années ? Votre mémoire regorge d’histoires intéressantes à raconter ? Nous voulons vous entendre!