Medeski, Dubeau, Wakeman et la crème du jazz québécois chez Raoul!

30 mai 2019

Catégorie Le Journal de Nicolas Houle
Types Lancement
Écrit par : Nicolas Houle

Medeski, Dubeau, Wakeman et la crème du jazz québécois chez Raoul!

La programmation d’automne du Palais Montcalm est officiellement lancée. Vous connaissiez déjà quelques pièces-clés de cette courtepointe musicale, à savoir The Cinematic Orchestra (8 novembre), le Concerto for Group and Orchestra avec Bruce Dickinson, Paul Mann, l’OSQ et le Paul DesLauriers Band (21 et 22 novembre), ainsi que The Pineapple Thief (26 novembre); je ne reviendrai donc pas sur ces concerts. Je vous propose plutôt un tour d’horizon des spectacles qui se sont ajoutés dans la salle Raoul-Jobin.

 

John Medeski’s Mad Skillet (17 septembre)

Voilà une ouverture de saison dont on n’est pas peu fier! Le pianiste et claviériste John Medeski a le don d’être toujours au cœur de fascinants projets. Que ce soit au sein du fameux trio Medeski, Martin & Wood, qui a ébranlé la planète jazz durant les années 90, dans l’univers de John Zorn ou avec ses propositions solo, il sait comment susciter l’approbation autant du public que de la critique. Son Mad Skillet, où il laisse toute la place à sa maîtrise de l’orgue Hammond, est assurément l’un de ses projets les plus excitants. Entouré de l’as de la guitare qu’est Will Bernard et d’une section rythmique où l’on trouve le joueur de sousaphone Kirk Joseph et le batteur Terence Higgins, Medeski explore autant les terres du funk que celles du jazz, du rock ou de la musique psychédélique. Si vous n’avez pas encore eu la chance d’entendre le premier album de la troupe, courrez vite le faire tourner pour juger des immenses possibilités de ce groupe!

Détails

 

Rick Wakeman (27 septembre)

Rick Wakeman n’est pas qu’un claviériste de haut niveau, c’est aussi un conteur hors pair, qui aime partager ses anecdotes avec une bonne dose d’humour. Il concilie ces deux facettes avec son nouveau concert où il officie seul, derrière le piano, pour revoir autant des grands classiques du rock que son propre matériel ou celui de son ancienne formation, Yes.

DétaiLS

 

Alain Caron, Paul Brochu, Daniel Thouin, Yannick Rieu, Coral Egan (3 octobre)

Light as a Snowflake est une autre des belles surprises de l’automne. C’est la rencontre d’un répertoire exceptionnel, celui de l’album Light as a Feather, du groupe Return To Forever de Chick Corea, et d’un groupe exceptionnel, qui réunit l’élite des musiciens québécois, dont les deux tiers d’Uzeb! Alain Caron (basse) et Paul Brochu (batterie) rejoignent en effet les non moins redoutables Daniel Thouin (claviers) et Yannick Rieu (saxophone), ainsi qu’une chanteuse des plus douées qu’on n’entend pas assez souvent : Coral Egan. Ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de redécouvrir ce mémorable répertoire de jazz latin avec pareille distribution…

Détails

 

Angèle Dubeau et la Pietà (9 novembre)

Sans prendre sa retraite, Angèle Dubeau avait prévenu le public qu’elle voulait cesser la vie de tournée. Ses concerts se font donc plus rares, ce qui confère à chacune de ses sorties un aspect particulier. Ce nouveau concert est d’autant plus intéressant qu’elle s’attarde à une veine qu’on chérit au Palais Montcalm : le néo-classique. Avec son ensemble La Pietà, la violoniste s’intéressera notamment à des compositions de Max Richter, Ludovico Einaudi, Jean-Michel Blais et Ólafur Arnalds.

Détails

 

The Lost Fingers avec John Jorgenson – la Caravane des fêtes (30 novembre)

Vous allez me dire que c’est un peu tôt pour parler d’airs de Noël et vous n’avez pas tort. Mais si vous avez déjà prêté l’oreille à la façon dont les Lost Fingers se sont amusés à réinventer les refrains du temps des fêtes, vous savez que leur Noël n’est pas toujours enneigé, teinté qu’il est de maintes influences musicales. Et si vous êtes de ceux qui ont eu la chance de voir la joyeuse bande à l’œuvre lors de son précédent concert de Noël au Palais Montcalm, en 2016, vous savez aussi qu’avec le multi-instrumentiste maintes fois primé John Jorgenson et avec une foule d’invités, la troupe n’a pas son pareil pour mettre sur pied une grande fête rassembleuse.

Détails

 

Aznavour – Formidable! (15 novembre)

L’an dernier, Charles Aznavour s’éteignait en nous léguant une œuvre riche, qui va de La Bohème à Hier encore. Afin de célébrer ces airs immortels, la troupe à laquelle on doit Piaf! Le spectacle s’arrête au Palais Montcalm avec l’interprète Jules Grison.

Détails

 

Je vous reviens la semaine prochaine avec un tour d’horizon de la salle D’Youville, qui réunit près d’une vingtaine de concerts attrayants – dont The Brother Brothers (7 décembre), fort couru, auquel nous avons ajouté une supplémentaire – et d’activités spéciales.

Ce soir

20h

Gala Accroche-Coeur édition 2022

Webdiffusion en direct

Ce soir

19h30

John Roney recrée The Köln Concert

de Keith Jarrett

Webdiffusion en direct

Ce soir

19h30

Hanorah

Webdiffusion en direct

Ce soir

19h30

Socalled

Webdiffusion en direct

Ce soir

19h30

Bïa avec Maracujá

Webdiffusion en direct

Ce soir

19h30

Harry Manx

Webdiffusion en direct

Ce soir

19h30

Montréal Guitare Trio

Webdiffusion en direct

Ce soir

19h30

Holly Cole

Webdiffusion en direct

Ce soir

19h30

 

Martha Wainwright

Webdiffusion en direct

Ce soir

19h30

 

Serena Ryder

Webdiffusion en direct

Ce soir

19 H

IAN KELLY

Long Story Short

En salle + En webdiffusion

Le public est de retour

au Palais Montcalm!

Enfin ensemble

en salle et en webdiffusion