Holly Cole, chocolatière du jazz

28 octobre 2021

Catégorie Le Journal de Nicolas Houle
Types Entrevue, Programmation
Écrit par : Nicolas Houle

Holly Cole, chocolatière du jazz

Le spectacle qu’Holly Cole présentera au Palais Montcalm, le 4 novembre prochain, se distingue à bien des égards. Non seulement la jazzwoman sera-t-elle précédée de l’étoile montante de la note bleue, Laila Biali, mais ce concert mettra un terme à une longue pause forcée par la pandémie, période qui a permis à la chanteuse de composer du nouveau matériel, certes, mais aussi de découvrir de nouvelles passions culinaires!

Quand on demande à Holly Cole ce qui est le plus difficile dans la composition, elle répond invariablement : terminer ses chansons. Durant les périodes de confinement liées à la pandémie, elle n’a eu aucun mal à trouver et à développer différentes idées musicales, or lorsqu’elle s’est retrouvée dans une impasse et a eu du mal à les achever, elle a décidé de tout mettre de côté…

« Vous savez ce que j’ai fait? J’ai décidé d’apprendre quelque chose de nouveau et j’ai appris à faire du chocolat sans sucre, raconte-t-elle. Je suis devenue chocolatière! Et je suis devenue très bonne, parce que je suis [la diète] keto, donc sans sucre, et je me suis mise à faire ce chocolat en diverses formes d’instruments de musique. Dans mon entourage, tout le monde a eu comme cadeau d’anniversaire ou de Noël du chocolat! Et je me suis dit que peut-être j’allais me lancer en affaires et appeler ça Choco-Holly! »

Des âmes soeurs

Holly Cole ne blague qu’à moitié tellement elle a pris plaisir à se plonger dans l’univers du cacao, mais elle demeure en premier lieu une musicienne. Elle a d’ailleurs lancé un peu plus tôt cette année l’album live Montreal, qui témoigne de ses retrouvailles avec les membres originaux du Holly Cole trio. L’enregistrement célèbre à la fois l’unique complicité qu’elle peut avoir avec les musiciens et sa relation étroite avec le festival de jazz de la métropole, de même qu’avec le Québec tout entier.

« Au Québec, les gens adorent l’art, ils adorent le jazz, observe-t-elle. Je crois que j’ai aussi une approche enjouée et dans le groupe on aime improviser, on aime écouter et communiquer. (…) L’ensemble de tout ça est particulièrement apprécié au Québec.  C’est comme si nous étions des âmes sœurs. »

Holly Cole

Le temps d'une chanson

Rencontrez Holly Cole… le temps d’une chanson

(Pour les sous-titres français, cliquez sur CC au bas du lecteur)

Le grand retour

Lors de son passage à Québec, Holly Cole sera entourée de son pianiste de longue date et bras droit Aaron Davis, de John Johnson aux instruments à vent, de Davide Di Renzo à la batterie et de George Koller à la contrebasse. Elle compare son équipe à une famille, où l’on s’aime et on se chamaille parfois. À quoi s’attendre de ce retour sur scène?

« Ce n’est pas seulement notre premier spectacle depuis longtemps, c’est le premier depuis la pandémie, donc on est très excités de faire ça, lance-t-elle. Il y aura quelques nouvelles chansons, [le public de] Québec a aussi des pièces favorites qu’on fera également et j’approche ce concert comme toutes mes concerts : je tâte le pouls de la salle. Nous, les musiciens,  communiquons ensemble, bien sûr, mais de manière encore plus importante avec le public et le public communique avec moi, aussi. »

Dans la mire

Ce retour sur la route annonce d’autres activités musicales pour la jazzwoman. En plus de ses compositions amorcées durant la pandémie, qu’elle compte achever, elle prévoit en effet lancer un album qui mettrait à contribution une série de solistes avec lesquels elle a collaboré au fil du temps.

Holly Cole, qui a une feuille de route bien remplie et qui a été récipiendaire du prestigieux prix Ella-Fitzgerald, soulignant son impact et son influence sur la scène internationale, a-t-elle encore des rêves à réaliser dans l’univers de la note bleue?

« J’aimerais faire davantage de musique pour le cinéma, parce que je pense que ma musique est très naturelle, évocatrice, d’humeur changeante et les chansons que je choisis et que j’écris sont ouvertes, elles ne sont pas littérales, donc ce sont des aspects qui peuvent les mener à des films ou à la télévision – car la télévision est tellement bonne de nos jours… »


Holly Cole se produira le 4 novembre à 19h30 dans la salle Raoul-Jobin. Laila Biali se chargera d’ouvrir la soirée. Le concert pourra aussi être vu en webdiffusion au palaismontcalm.ca.

Les places en salle sont maintenant disponibles sans distanciation physique, le port du couvre-visage est obligatoire en tout temps et le passeport vaccinal avec pièce d’identité seront exigés.

Fan de musique? Suivez-nous!

Facebook YouTube

 

Un texte de Nicolas Houle. Retour au Journal de Nicolas Houle >

 


Ce soir

19h30

John Roney recrée The Köln Concert

de Keith Jarrett

Webdiffusion en direct

Ce soir

19h30

Hanorah

Webdiffusion en direct

Ce soir

19h30

Socalled

Webdiffusion en direct

Ce soir

19h30

Bïa avec Maracujá

Webdiffusion en direct

Ce soir

19h30

Harry Manx

Webdiffusion en direct

Ce soir

19h30

Montréal Guitare Trio

Webdiffusion en direct

Ce soir

19h30

Holly Cole

Webdiffusion en direct

Ce soir

19h30

 

Martha Wainwright

Webdiffusion en direct

Ce soir

19h30

 

Serena Ryder

Webdiffusion en direct

Ce soir

19 H

IAN KELLY

Long Story Short

En salle + En webdiffusion

Le public est de retour

au Palais Montcalm!

Enfin ensemble

en salle et en webdiffusion